Nos vies sont faites de changements.
Au-delà de ceux qui nous sont imposés par l’existence, nous devrons aussi en susciter.
Pour qui souhaite évoluer, un jour ou l’autre, une authentique remise en question s’avère inévitable.
C’est un passage obligé vers une transformation profonde.
Mais, le cycle qui précède une telle métamorphose peut s’avérer inconfortable à naviguer.
Par moment, on oscillera entre force et faiblesse.
Devant tant d’incertitudes, on vacillera entre doute et confiance.
Entre crainte et excitation.
Entre la peur de perdre ce qui nous est familier.
Et, la joie de se redécouvrir sous un nouveau jour.
Ainsi, durant cette période de grande fragilité, il faudra accepter …
D’avancer, sans repères.
De ressentir parfois une boule dans notre gorge.
Parfois, la peur au ventre.
Accepter aussi,  par moment, de ne plus savoir qui nous sommes.
Ni ce que nous sommes appelés à devenir.
Une telle acceptation exige du courage, certes.
Mais le courage, seul, ne suffit pas.
Durant une période de remise en question, nous avons besoin de compassion.
C’est en la compassion envers soi-même que se trouve le pouvoir guérisseur de notre transformation.
Et un beau jour, grâce à elle, on trouve en soi la force de dire  « oui ».
« Oui » à ce qui doit se terminer.
« Oui » à l’inconfort du moment présent.
« Oui » à l’incertitude face à l’avenir.
« Oui » au beau et grand mystère de vivre.

De tout coeur,
Nicole

Pin It on Pinterest